Structures Sonores Baschet

Présentation

Découverte et manipulation des Structures Sonores Baschet.

Niveaux

Cycles 1 à 3

Durée

De 3 à 6 séances d’une heure, en fonction des prolongements souhaités suite à la découverte des structures.

Matériel mis à disposition

L'instrumentarium Baschet (14 structures sonores)

Créées par les sculpteurs et musiciens François et Bernard Baschet dans les années 1970, ces drôles d'instruments permettent de découvrir comment le son est produit, de pratiquer la musique en groupe sans connaissances musicales préalables, de façon intuitive et ludique.

Locaux

Salle polyvalente

 

Déroulement des séances

Découverte des structures

Rien n'est expliqué aux élèves avant la première séance. Ainsi la découverte des Structures Sonores est totale. Elles sont disposées en cercle et les enfants les observent tout d'abord sans les toucher. On se demande à quoi cela peut servir. Par deux ou trois autour de chaque objet, ils comprennent vite comment produire des sons, avec des gestes simples (gratter, frapper, pincer). Les élèves jouent d'abord ensemble, essaient plusieurs structures. Puis on écoute les structures une à une et chacun donne son avis sur les sons produits.

Jeux musicaux

Les Structures Sonores Baschet sont propices à de nombreux jeux musicaux, d'écoute, de questions/réponses. Les enfants sont invités à jouer : chacun leur tour en faisant le tour du cercle, par deux en se répondant (contraste des timbres), par groupes de gestes, par famille d'instruments (cordes, lames, ressorts, tiges)…

Les enseignant-e-s peuvent par la suite facilement exploiter l'aspect plastique des Structures Sonores.

 

 

Bruitage et ambiances musicales

Une autre suite possible de ces découvertes (nécessitant un plus grand nombre de séances) est la création d'un accompagnement sonore d'un diaporama ou d'un court-métrage d'animation. Après avoir visionné les images, les élèves choisissent, tout en expliquant ce choix, un son ou un autre pour représenter l'action, le climat, l'émotion.

Puis on répète en groupe : les instruments, répartis entre tous les enfants, sont alors joués au fil du récit. A ce stade du travail, l'intervenant insiste sur des notions d'intensité, d'interprétation, de temporisation.

L'étape finale est l'enregistrement, afin que les élèves puissent ensuite écouter leur propre production sonore.

Représentation en public

Le fruit de ces découvertes et de ce travail peut tout à fait aboutir à la création d'un spectacle, ou bien à la présentation participative de l'instrumentarium aux familles. Dans le cas d'une histoire illustrée, les images peuvent même être projetées sur grand écran en direct, en suivant le déroulement du récit (prévoir dans ce cas écran et vidéoprojecteur).

 
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau